[DOSSIER] Comics Marvel : Captain America Comics (1941) #1

Déjà brièvement présenté dans une page de Human Torch #3, découvrons ensemble la première aventure de Captain America, l’un des plus grand héros des comics Marvel.


Captain America Comics (1941) #1

Captain America Comics
Scénario Joe Simon et Ed Herron
Dessin et couleurJack Kirby 

Si vous vous intéressez un peu à l’univers des comics, vous avez certainement déjà dû voir cette cover, où l’on voit Captain America mettre un crochet du droit à Adolf Hitler. Sortie en 1941 et donc en pleine 2ème Guerre Mondiale, elle est donc lourde de sens.

Ce comics débute de manière originale. La première page, en noir et blanc, s’avère être un sommaire en images dans lequel nous sont présentés Captain America, son acolyte Bucky, ainsi que les péripéties qu’ils rencontreront tout au long de cet épisode, découpé en 4 parties.

Captain America Comics

Le récit débute enfin avec des membres du gouvernement et de l’armée américaine qui se rendent dans un laboratoire secret.

Ils assistent à une expérience où le sujet, un frêle soldat, va se voir inoculer un sérum de super-soldat. L’expérience est un succès et le jeune homme se transforme sous leurs yeux pour devenir une armoire à glace à la mâchoire carré.

Cependant, une taupe de la Gestapo sort son arme et abat le scientifique avant que celui, qui se fera désormais appeler Captain America, ne le neutralise.

Alors qu’il est au camp de l’armée sous sa réelle identité, Steve Rogers, il se fait surprendre en costume par le jeune Bucky Barnes, qui deviendra son partenaire.

Captain America

La seconde partie est donc la première aventure de Captain America. Steve et Bucky se rendent au spectacle des voyants Sando et Omar, dont les dernières prédictions de catastrophes se sont avérées exactes.

Ils prédisent cette fois l’effondrement d’un pont et dans le doute, nos 2 héros se rendent sur place, mais il est trop tard.

Cap découvre le pot aux roses et retourne au théâtre pour arrêter Sando et Omar, qui manigançaient des désastres pour crédibiliser leur spectacle.


Captain America Comics

Cette troisième partie commence avec le meurtre de l’amiral Perkins. Steve et Bucky rattrapent le coupable, qui est abattu par ses alliés avant de pouvoir parler.

Plus tard, Bucky est entraîné dans un piège et se fait capturer par Rath Cone. Captain America vient le délivrer et neutralise le vilain

Captain America Comics

La dernière partie s’attaque enfin aux choses sérieuses avec l’introduction de Red Skull. Steve, sentant le danger, demande à Bucky de rester en dehors de cette affaire, mais le jeune garçon ne peut s’empêcher d’enquêter de son coté.

Il découvre la planque de Red Skull et ses hommes, mais se fait capturer. Captain America vient le libérer, mais le vilain s’échappe.

Lors de leur second affrontement, les rôles sont inversés puisque Red Skull assomme Cap et c’est cette fois Bucky qui vient à son secours. Steve reprend ses esprits et brise d’un coup de poing le casque du vilain, qui se suicide en s’injectant un poison létal.


Ce comics se conclut sur deux courtes histoires respectivement consacrées à Hurricane et Tuk.

Conclusion de Captain America Comics (1941) #1

Captain America Comics

Un épisode à la fois riche et pourtant bien creux. S’il y a beaucoup d’informations à assimiler au cours des 66 pages de ce comics, il faut bien avouer que les scénarios sont très basiques et déjà répétitifs.

Bucky se fait kidnapper par deux fois dans ce premier numéro et Cap vient le libérer. Les actions ne sont pas décrites, elles sont réduites au plus simple.

Cependant, il ne faut pas perdre de vue que ce comics est sorti en 1941, et qu’il fait partie des œuvres pionnières de l’histoire des comics sans qui rien n’aurait été possible.

Enfin, petit coup de gueule, la cover est mensongère puisque si Captain America affronte bel et bien des nazis, aucune apparition d’Hitler, qui est pourtant au centre de cette couverture.


Retour au sommaire

Rédacteur

Alcogeek
Alcogeek
Alcogeek, 28 ans, fondateur de Pop & Geek et rédacteur en chef adjoint de Braindegeek. Je suis passionné de cinéma, séries TV, comics et jeux vidéo.
J'aime également les sciences, les nouvelles technologies, la musique, l'actualité et la culture en générale.
Comme tout bon geek qui se respecte, j'ai mes références et préférences. Je vénère Star Wars, Retour vers le Futur et Iron Man.
Je suis plutôt Marvel que DC, plutôt Playstation que Xbox et plutôt Google que Apple.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.